Voir l'ensemble des nouvelles

Comment former un accompagnateur?

13 avril 2016

Le premier article de cette série sur l’accompagnement a dressé le portrait de l’accompagnateur et de la personne accompagnée. Mais une question reste en suspens… Comment forme-t-on un accompagnateur?

Former un accompagnateur, ce n’est pas l’accompagner, c’est le mettre en situation d’accompagnement. L’apprentissage des compétences d’accompagnement s’acquiert en effet dans la pratique et c’est dans la pratique qu’elles se valident.

Le projet École et Stratégies propose une démarche de formation des accompagnateurs qui les amène à vivre le processus d’accompagnement dans leur milieu de travail. Développée par le CTREQ, cette formation vise l’appropriation de la démarche de révision des pratiques et le développement des compétences dans les quatre rôles propres à l’accompagnateur : catalyseur, soutien et facilitateur, animation de groupe et agent de transfert des connaissances. La formation porte également sur l’approche réflexive et le développement d’une culture de collaboration.

École et Stratégies peut être utilisé pour accompagner des écoles ou pour former et accompagner des agents multiplicateurs. La démarche fait appel à des moyens qui favorisent la mobilisation et le transfert des connaissances, tels que :

  • Des attitudes stimulantes, encourageantes et éthiques;
  • Des rétroactions positives et constructives;
  • Une méthode de travail efficace;
  • Des services rapides et pertinents favorisant le transfert des connaissances liées à la démarche;
  • Une approche réflexive et coconstructive;
  • Une approche tantôt inductive, tantôt déductive;
  • Une adaptation des connaissances nouvelles;
  • Une expérimentation structurée;
  • Le modelage, la pratique guidée et la pratique autonome;
  • L’intensité et la durée de l’accompagnement.

Visitez le site Web École et Stratégies pour en savoir davantage sur la démarche et sur les nombreux outils offerts.

____________

Source : Groupe de travail sur les rôles, responsabilités et enjeux du transfert de connaissances en éducation

Crédits : Pierre POTVIN, professeur associé, Département de psychoéducation, Université du Québec à Trois-Rivières, consultant en éducation et en psychoéducation.

Partagez la nouvelle: