Nous joindre
Menu

L’encadrement par privilèges, ou comment soigner le climat d’une école

Troubles de comportement

Instaurer un climat chaleureux et bienveillant dans une école où les élèves peuvent s’épanouir en préservant leur estime de soi, voilà un beau défi.

Au début des années 2000, l’école primaire Notre-Dame-du-Canada de la Commission scolaire de la Capitale était aux prises avec un problème de violence et d’intimidation envers les élèves et les adultes.

Développée en collaboration avec un chercheur et un spécialiste en intervention clinique au Centre Jeunesse de Québec-Institut universitaire, l’approche développée contribue à modifier le comportement des élèves en les surprenant à bien faire et en leur offrant des privilèges avec un adulte de l’école. Plus précisément, l’approche contribue à :

  • Réduire la violence et l’intimidation à l’école;
  • Rehausser l’estime de soi de tous les élèves par des privilèges;
  • Développer des liens positifs enseignants-élèves.

Par la valorisation, l’estime de soi des élèves est augmentée, le climat de l’école est amélioré et, par le fait même, le temps d’apprentissage est au rendez-vous!

Document(s) relatif(s) :

L’encadrement par privilèges ou comment soigner le climat d’une école (PPT)

Informations